Tous les témoignages

Corruption

Association Un monde pour demain - Genève

Nous sommes une association à but non lucratif qui travaillons avec les enfants poubelles de Colombie. Nous travaillons essentiellement grâce aux donations qui viennent d’Europe et d’Asie.
Il faut savoir que pour 100 % de fonds qui partent, seul 18 % arrivent. Le reste s’éparpille pour payer les différents acteurs concernés tout au long des étapes concernées. Cela va des douaniers, aux transporteurs, en passant par les hôpitaux ou même la police.
A force, d’être confrontés à ce genre de pratiques, nos bénévoles finissent par tomber dans ce système et acceptent ces échanges de services contre faveurs ou même espèces.

Nous ne savions plus comment gérer la situation lorsque nous avons rencontré monsieur de Traz. Il avait travaillé au Pérou avec des orphelins des rues et connaissait bien ce genre de pratiques.

La première chose qu’il nous a dite, c’est que sans ces « cadeaux », personne ne serait d’accord de faire ces jobs intermédiaires, mal payés et souvent ingrats. Qu’il fallait donc que nous soyions reconnaissants, qu’en plein système abusif et corrompu, il y ait encore des gens pour faire ces jobs.
Premier recadrage fait, on a arrêté de se plaindre pour ce qu’on avait pas et on a essayé de voir ce qu’on pouvait faire avec ce qu’on avait.
Finalement, en acceptant de jouer les cartes que nous avions dans notre jeu, nous avons pu obtenir de la nourriture, des habits et des médicaments pour un prix dérisoire. C’est vrai qu’ils auraient dû être gratuits, dans un monde idéal, mais ici-bas, nous avons obtenu des super arrangements.
Et mieux valait des enfants habillés, nourris et soignés dans un monde à la dérive, que des enfants nus, crevants de faim et malades dans un monde utopique.

Ateliers, séminaires & conférences à découvrir